A la lecture du passage de la Bible décrivant Moïse faisant jaillir l’eau d’un rocher avec une baguette ou celle de ce bas-relief chinois représentant l’empereur Yu décelant des objets cachés avec ce même instrument, nous serions tentés de dire que la radiesthésie est vieille comme le monde.

Il faut néanmoins en Occident attendre le début du XXème siècle pour voir cette science séculaire s’épanouir dans le domaine de la santé. Une maîtrise des radiations et vibrations corporelles qui recèle de nombreux bienfaits pour les patients.

Une technique basée sur le rayonnement électromagnétique

thierry-balboLe radiesthésiste allie une double compétence. Une connaissance poussée de l’anatomie humaine et une maitrise d’un sens donné à tous mais dans la majorité des cas endormi, celui de la perception du magnétisme naturel.

La science a, au cours du siècle écoulé, démontré ce que tous les radiesthésistes savent depuis toujours, à savoir que tout corps ou objet émet des ondes.

La découverte de la composition atomique de la matière va en effet confirmer que cette dernière lorsqu’elle est soumise à une température supérieure à 0 kelvin (zéro absolu, soit -273,15 °C) émet un rayonnement électromagnétique.

Charles Richet, prix Nobel de médecine et de physiologie 1913, fut amené a déclaré « Nous devons accepter la radiesthésie comme un fait. Il est inutile de faire des expériences pour prouver son existence. Elle existe. Ce qu’il faut maintenant, c’est en développer les possibilités. »

La radiesthésie s’exprime dans de nombreux champs d’application mais c’est probablement dans le domaine de la santé qu’elle offre ses meilleurs bienfaits.

Détecter la cause d’un problème de santé

Le radiesthésiste, qu’il utilise ses mains ou un instrument comme un pendule, va s’attacher dans un premier temps à détecter et analyser les ondes émises par son patient.

Comme toujours en médecine quantique, il s’agit de déceler les déséquilibres liés à un trouble ou une pathologie. Outre l’osculation radiesthésique à proprement dit, le questionnement du patient va venir enrichir la perception sensorielle du thérapeute.

Cette analyse des taux vibratoires et des taux de vitalité du patient va renseigner le radiesthésiste sur son état de santé. Dans la majorité des cas, le radiesthésiste utilise la technique du pendule. Il saura distinguer les mouvements de ce dernier qui diffère sur un « corps sain » et sur un « corps déséquilibré ».

Concrètement, lorsque le pendule est passé sur une personne malade, il girera dans le sens opposé à la polarité de ce dernier et toujours sur le point névralgique à l’origine du problème. Extrêmement précise cette technique va permettre d’isoler la cause du problème et de cibler l’action curative.

Rétablir les équilibres

Le corps humain interagit en permanence avec son environnement et les sollicitations psychiques de l’esprit qu’il porte. Une maladie ou une douleur diffuse marque l’existence d’une rupture d’harmonie entre ces différences sources énergétiques.

Le radiesthésiste va œuvrer au rétablissement de cette harmonie. Il va utiliser son propre champ magnétique pour interagir au plan vibratoire avec son patient. En absorbant les énergies négatives, en régulant le rythme vibratoire il va rétablir l’harmonie indispensable au bon fonctionnement de la machine humaine. Pour se faire le malade va être placé dans une situation de relâchement afin d’obtenir le lâcher prise nécessaire à la réussite de la séance. L’ambiance de la pièce est donc capitale. Elle doit permettre la mise en place de cette interaction très particulière entre le radiesthésiste et la personne traitée.

Dès lors que celle-ci s’établit correctement, un peu comme deux batteries que l’on connecterait ensemble, la séance va pouvoir suivre un déroulement dicté par un savoir ancestral.

En matière de santé, la radiesthésie s’applique tout autant aux maux du corps qu’à ceux de l’esprit. Elle est donc aujourd’hui une aide précieuse pour tous ceux qui sont en recherche d’un traitement efficace et non intrusif.

Le radiesthésiste n’entend aucunement se substituer au médecin traditionnel. Il est un complément et une aide précieuse dans la détection des origines de la maladie et l’accélération de la guérison.

Les bienfaits de la radiesthésie reconnus depuis des siècles en Asie le sont de plus en plus en Occident. En rétablissant les équilibres fondamentaux, elle reconnecte le triangle esprit-corps-environnement dans une harmonie gage de bien-être.

justo quis ante. vel, leo. nec libero ultricies efficitur. Praesent neque.