Vous voulez savoir quel pendule choisir lorsque vous débutez ou que vous vous perfectionnez en magnétisme?

 

Vous vous exercez ou vous vous avez une certaine assurance avec votre pendule, ou vous n’en avez pas encore un et vous ne savez pas lequel choisir, alors voilà, avoir le « bon » pendule est une question qui vous préoccupe.

 

J’ai déjà un pendule

Si vous en avez déjà un, gardez le. Un pendule n’a pas besoin d’être incroyablement spécial. Si dans Harry Potter c’est la baguette qui choisit son propriétaire, le pendule, lui, est choisi par vous.
Ne vous ruinez pas pour l’achat d’un pendule. Vous pouvez même récupérer un objet de la forme adaptée (celle d’un pendule tel que vous le verrez sur internet) afin de vous en faire un vous-même.

Quel prix pour un pendule et ou en trouver?

Certain pendules coutent moins de 5€, d’autres sont beaucoup plus chers. Pour votre premier pendule, n’investissez pas beaucoup, un pendule en bois faisant très bien l’affaire. Vous en trouverez en boutique physique et sur internet (une recherche Google vous dira tout).
Vous pouvez aller voir sur le site www.aliexpress.com en tapant le mot clé « pendulum » (les recherches en anglais étant parfois plus efficaces). D’ailleurs, certains sites marchands revendent exactement les mêmes pour un peu plus cher. Attention cependant, nous vous laissons le libre choix d’utiliser ce site, sachant qu’il y a beaucoup de sérieux sur leur produits, à condition de bien vérifier les avis sur le marchand et par exemple de ne pas acheter un I-phone à 30€ si vous voyez ce que je veux dire ! Sachez aussi que les délais de livraison sont très long (1 à 2 mois parfois) mais vous en trouverez de très jolis.

Quelle forme choisir pour le pendule ?

Préférez un pendule ayant une forme longiligne, de pointe, de sphère ou de “goute » (Mermet, triangle, boule ou en poire… il y en a des dizaines) avec une forme symétrique, c’est à dire évitez le caillou trouvé sur la route, le coquillage de vacance ou le collier de votre grand-mère.
Bien qu’il y ait de nombreux vendeurs qui justifient la forme des pendules par leur aptitudes – voir leur pouvoir – à révéler plus ou moins telle ou telle chose, avec telle ou telle précision, n’importe quelle forme vous permettra de pratiquer très convenablement.

Quelle matière pour un pendule?

Le bois reste le plus abordable et le plus chaleureux à utiliser (le buis notamment, est appréciable) mais il faut éviter un bois résineux, le bois sec étant simplement plus adapté à la qualité de l’objet.
Vous en trouverez dans des matières minérales mais là encore, à vous de voir, si vous êtes sensible aux pierres, elles pourront probablement influencer vos perceptions. La plupart déconseillent malgré tout le cristal. Outre son prix, ses propriétés vibratoires peuvent perturber vos sens.
Enfin les métaux peuvent être aussi utilisés, mais leur poids est différent, et la sensation d’oscillation peut surprendre. Evitez toutefois les matériaux aimantés.
Il existe de très nombreuses matières pour les pendules, le verre par exemple, est également appréciable, moins cher et assez neutre pour faire un pendule efficace. Mais il existe aussi le marbre, l’ivoire, l’ébonite…
Là encore, allez au plus simple. Si le magnétisme est votre passion, vous aurez tout le temps de vous familiariser avec divers pendules et même d’en collectionner si l’objet vous fascine.

A quelle longueur et type de lien dois-je attacher mon pendule?

Concernant la chainette, certain aiment, d’autres moins, à cause des maillons qui rendent le mouvement moins fluide. On préfèrera un fil de type fil à coudre, assez fin (évitez la ficelle de cuisine) mais pas retors (constitué de plusieurs fils tissés entre eux par torsion) afin que le pendule ne tourne pas sans cesse sur lui même dès lors que vos doigt le manipulent un peu.
Un nœud fait à son extrémité vous aidera à le tenir aisément entre vos doigts sans avoir à pincer constamment. Certains mettent un anneau, d’autre une petite tige pour y enrouler le fil. Ce n’est pas une obligation et en tant que débutant nous vous conseillons de vous limiter au plus simple, c’est à dire la ficelle avec un nœud au bout. Dans tous les cas, tenez le entre le pouce et le majeur.
Pour la longueur, n’hésitez pas à en laisser un peu, 10 à 15cm mais pas plus de 20cm, si vous débutez. Cela vous aidera à amplifier un peu votre moindre ressenti sans pour autant voir votre pendule partir dans tous les sens. Les professionnels quand à eux, ont plutôt 4 à 5cm de longueur !

Quel doit être le poids du pendule?

Là encore il n’y pas réellement de règle, mais plutôt du sens pratique. Trop léger, le pendule va osciller au moindre tremblement de vos doigts, trop lourd, il va se mettre à prendre une amplitude plus forte sans que vous ne le remarquiez (nous vous épargnerons les calculs mathématiques à propos du mouvement oscillatoire d’un pendule !).
Un poids de 5 grammes conviendra, ou de 10 à 15 grammes si vous êtes à l’aise avec. Certains font plus ou moins 20 grammes et on l’avantage d’être utilisables dans des situations plus contraignantes (extérieur, sans table sur laquelle s’appuyer…).

Conclusion

Nous n’avons pas évoqué la couleur, libre à vous de choisir également. On remarquera donc que le pendule laisse une grande liberté de choix et qu’il est agréable de savoir qu’il peut aussi être choisi en fonction de ses goûts, surtout si cela vous aide à vous sentir confiant.
Bien qu’il faille observer quelques règles simples (poids, longueur de ficelle et forme adaptés) a sera à vous de comprendre comment vous interagissez avec votre pendule, ce que vous en ressentez, si vous êtes à l’aise ou pas avec car cet objet est un intermédiaire, comme un prolongement de vous et c’est donc vous qui êtes le plus à même de réussir avec tel ou tel modèle.